EDITO

NOLI ME TANGERE

« Ne me retiens pas ! » C’est l’expression choc que dit Jésus ressuscité à Marie-Madeleine et que l’on a souvent traduit par « ne me touche pas ». « Ne me retiens pas, va dire à mes frères... » Alors que Marie-Madeleine avait sans doute dans le cœur le refrain : « Ne me quitte pas !»  Comme elle aimerait se le garder pour elle, son Jésus revenu du séjour des morts ; comme elle aimerait bien continuer à parler avec lui, à l’écouter raconter ses paraboles, à le regarder les yeux embués de larmes, quitte à rester enfermée avec lui dans le tombeau. N’as-tu donc pas compris Marie-Madeleine que ton « rabbouni » t’invite à autre chose qu’à un petit entre-soi réconfortant ? Qu’il t’envoie pour aller annoncer aux autres cette bonne nouvelle de la résurrection ?  Qu’il te propose quelque chose de plus grand que ce cœur à cœur sentimental ? Qu’il te donne la belle et sainte mission d’être la première à témoigner que la mort vient d’être vaincue ? « Ne me retiens pas », Marie la Magdaléenne, « ne me touche pas... » Tu perdrais ton temps et tu tomberais dans un fétichisme vain qu’on réserve aux idoles ou aux reliques... « Ne me retiens pas... » la vie commence ici et maintenant, « hic et nunc... » Après un temps d’incompréhension et de larmes d’émotion, Marie de Magdala partira en courant prévenir les apôtres enfermés au cénacle pour leur crier ce message encore inaudible : le Christ est vivant ! Alleluia ! Tu nous auras montrés Marie, le chemin qui va du tombeau vide à la Galilée des Nations, au contraire de Pierre et de Jean qui courent comme des dératés pour vérifier l’information féminine. Circulez, y’a rien à voir... Heureusement, ils comprennent vite qu’il ne faut pas s’attarder devant le Tombeau vide et la pierre roulée. Ne restons pas nous aussi enfermés à vouloir retenir Jésus dans nos sacristies. Il est ailleurs et c’est là qu’il nous envoie. Il est là où se joue le quotidien laborieux de l’humanité. Le Père lui même est sorti du Temple en déchirant son vêtement de haut en bas comme un père juif qui pleure son enfant. La résurrection c’est la sortie et non le contraire. Pour entrer dans un tombeau, on se baisse, pour en sortir on se lève : c’est ça la résurrection. Se tenir debout et sortir pour faire comme Marie-Madeleine, annoncer la vie et parfumer le monde avec les onguents destinés à la mort pour qu’ils embaument la vie. F.R.

Nos actualités

LA PAGE DU DIMANCHE

Retrouvez sur cette page les chants, les textes de la Parole de Dieu, l'homélie, la prière universelle et les annonces de la semaine.

En savoir plus...

Conférence de Carême de Laurent Landette

Ancien modérateur de la communauté de l'Emmanuel, Laurent Landette a donné une conférence ne l'église saint Pierre le 15 mars dernier dans le cadre des vendredis de Carême du cœur de ville sur le thème : "Itinéraire d'un converti par la charité".

En savoir plus...

Communiqué final Assemblée plénière des évêques de France (2-5 avril 2019)

L’Assemblée plénière de la Conférence des évêques de France (CEF) s’est achevée ce vendredi 5 avril. Réunis à huis clos depuis le mardi 2 avril à Lourdes, les évêques de France ont travaillé sur différents sujets. (source : https://eglise.catholique.fr)

En savoir plus...

voir toutes les actualités

------------------------------------Pour recevoir la lettre d'information----------------------------------